BIGBANG 2019 comeback YG Entertainment

Nous vous annoncions que l’affaire Seungri portait préjudice aux agences de KPOP au vu de la chute des cours en bourse. Seulement pour YG Entertainment, l’histoire va bien plus loin et pourrait mettre les comptes dans le rouge.

Alors que l’enquête devrait se terminer d’ici quelques semaines, la fin de celle-ci marquera le début d’un test de survie pour YG. L’issue de ce test pourraît mener YG à la fermeture.

Le retour de BIGBANG est-il possible ?

BIGBANG représentait 40 à 50% du total des ventes de YG. Mais avec Seungri évincé (du groupe) et le nom de BIGBANG sérieusement terni, on ne peut pas déterminer si le groupe pourra faire son retour dans la seconde moitié de l’année comme prévu initialement. Cela peut être comparé à la fermeture de l’usine principale d’une entreprise de fabrication

Analyste financier souhaitant rester anonyme

BIGBANG s’est lancé en 2006, il y a fort à parier que le groupe a remboursé sa dette de pré-début, permettant aux artistes et à YG de faire des bénéfices.

YG Entertainment compte sur le retour de BlackPink afin de limiter la casse, mais la situation est différente. Dans un premier temps, on sait que le groupe n’a toujours pas remboursé sa dette de pré-début. De plus, il est presque impossible pour un girl-band de combler les possibles pertes d’un boy-band, notamment BIGBANG.

Un boy-band et un girl-band sont différents. Pour les stars de la K-pop, la majorité des revenus proviennent généralement des concerts, mais la plupart des girl-bands ne peuvent pas organiser autant de concerts que des boy-bands, car leur force de vente est plus faible. Honnêtement, BLACKPINK n’a pas assez de fans pour remplacer BIGBANG

Analyste financier souhaitant rester anonyme

YG Entertainment ne pourra plus se reposer sur sa réputation pour le début de nouveaux groupes. Les prochains groupes auront donc plus de mal à être apprécié, se construire une communauté et donc devenir rentable (vous devez comprendre le cercle vicieux)

Avant le scandale, le fait d’être admis et formé à YG était considéré comme la certitude de devenir une idole, car YG était si puissant et influent dans l’industrie de la musique. Cependant, depuis le scandale, l’effet de halo est endommagé et les prochains artistes de YG ne pourront pas en profiter

Critique de musique
Bureau de YG Entertainment

LVMH peut obliger YG Entertainment à vendre ses actifs

LVMH peut apporter le coût de grâce. Great World Music Investment, un fond d’investissement privé détenu par LVMH, a signé un accord avec YG Entertainment en 2014. Cet accord plaçait Great World Music Investment second actionnaire de YG. Seulement il y a un (gros) HIC: plus de 70% de ces actions sont convertibles en cash après une date butoir. Le 17 Octobre 2019, GWMI sera en droit de demander la conversion des actions, avec un taux d’intérêt de 2% par an.

En conclusion, Great World Music Investment est dans le droit de demander à YG 66.2 millions de Won en cash. D’après les rapports financiers de Q4 2018, YG détient seulement 47 millions de Won en liquidité. L’application de cette clause obligerait YG à vendre certains de ces actifs (biens physiques, licences, …)

Retour des particules fines sur Séoul

Previous article

La Corée du Sud, premier exportateur mondial de 77 biens

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

More in Business