Les responsables de la politique économique ont dévoilé vendredi une politique consistant à retirer les taxes d’importation sur certains produits de première nécessité importés, y compris les produits de l’élevage, afin de tenter de maîtriser la récente flambée des prix.

La politique élaborée par plusieurs ministères, dont le ministère de l’économie et des finances, a été finalisée lors d’une réunion à laquelle a participé le président Yoon Suk-yeol à Séoul en fin de semaine. Elle sera mise en œuvre par le biais d’ordonnances d’application dans le courant du mois.

Selon le ministère des finances, le gouvernement appliquera un droit de douane de zéro pour cent sur sept produits d’importation, dont le bœuf, le porc, le poulet, le lait maternisé, les grains de café, les spiritueux pour boissons alcoolisées et les échalotes, pendant une période spécifique ou sur une certaine quantité.

L’abaissement du tarif douanier a pour effet de faire baisser les prix des produits importés, mais cette politique pourrait provoquer une réaction négative de la part des producteurs nationaux.

À partir de fin juillet, un tarif contingentaire nul sera appliqué à 100 000 tonnes de bœuf. La Corée du Sud prélève un droit de douane de 10,6 % sur le bœuf américain et de 16 % sur le bœuf australien dans le cadre d’accords de libre-échange bilatéraux, et 40% pour les autres pays.

Les 100 000 tonnes de bœuf représentent environ la moitié des importations de bœuf à venir – estimées à 200 000 tonnes – au cours des cinq prochains mois.

« Dans le cadre de cette politique, les prix des produits du bœuf seront probablement réduits de 5 à 8 % », a déclaré un haut fonctionnaire.

Un tarif contingentaire de zéro pour cent sera également appliqué à 82 500 tonnes de produits à base de poulet. Environ 94 % des poulets importés proviennent du Brésil et de la Thaïlande, alors que la Corée a une taxation de 20 à 30 % sur ces produits.

L’application d’un droit de douane de 0% sur 10 000 tonnes de viande de porc, qui a eu lieu plus tôt cette année, étant déjà terminée, le gouvernement a décidé d’étendre cette politique à 20 000 tonnes supplémentaires de viande de porc importée.

Dans le cas des préparations pour nourrissons, le gouvernement prévoit d’abaisser progressivement le tarif contingentaire à zéro, alors qu’il a imposé un tarif de 20, 40 et 176% sur les produits selon les sources d’importation.

Dans le même ordre d’idées, les droits de douane sur les grains de café, les spiritueux pour boissons alcoolisées et les échalotes seront également réduits à zéro pour cent, ont déclaré des responsables gouvernementaux.

Les ordonnances d’application de la réduction des droits de douane devraient entrer en vigueur dès le 20 juillet, après une réunion du Cabinet prévue le 19 juillet.

Selon Korea Statistics, le taux d’inflation du pays a atteint 6 % en juin, soit le taux le plus élevé depuis plus de vingt ans.

Publié par KoreaHerald, traduit et adapté par KoreaIsGood.

Night in paradise

Previous article

Les ventes de voitures vertes augmentent en Corée !

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply