aide nord coréens

La Corée du Sud fournira une aide supplémentaire à plus de 500 réfugiés nord-coréens confrontés à des conditions de vie difficiles, a annoncé mardi le ministère de l’unification.

Le ministère a déclaré avoir mené deux séries d’enquêtes sur les conditions de vie des nord-coréens en Corée du Sud l’année dernière. Il a été constaté qu’un total de 553 d’entre eux avaient besoin d’un soutien supplémentaire pour alléger les difficultés à joindre les deux bouts. Actuellement, environ 32 000 réfugiés nord-coréens vivent en Corée du Sud.

Les conditions de vie désastreuses de certains réfugiés nord-coréens ont été mises à l’honneur après qu’un nord-coréen de 42 ans et son fils de 6 ans aient été retrouvés morts dans leur appartement. Il semblerait être mort de famine. Le ministère n’a pas fourni de détails sur le montant et la forme de l’aide qui sera accordée aux réfugiés. Cependant, il a été déclaré que le ministère continuerait de mener une enquête sur les conditions de vie des réfugiés nord-coréens deux fois par an afin de fournir un soutien adapté à leurs besoins et éviter la répétition de la tragédie vécue en 2019.

Le programme d’aide aux nord-coréens à l’heure actuelle

Les réfugiés nord-coréens reçoivent généralement une aide au logement pendant cinq ans à compter de leur arrivée en Corée du Sud. Cette dernière inclue : une aide à la recherche d’un logement, d’un emploi et d’une éducation.

Cependant, la majorité de ce soutien n’est plus disponible après la période de cinq ans ou dès qu’ils décrochent un emploi. Ce système, selon les critiques, rend les personnes qui manquent de vie sociale et de stabilité d’emploi stable vulnérables aux conditions de vie difficiles.

Un cas confirmé du coronavirus chinois en Corée du Sud

Previous article

Séoul déploie des militaires à Hormuz sans rejoindre l’alliance

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply