Un homme nord-coréen qui a fui au début du mois a déclaré qu’il était gymnaste et qu’il avait pu sauter par-dessus la clôture de 3 mètres le long de la frontière intercoréenne, a déclaré lundi un responsable de Séoul familier avec le sujet.

L’homme, qui serait de petite taille et dans la vingtaine, fait l’objet d’une enquête de la part des autorités de défense de Séoul au sujet de son itinéraire et de ses motifs de défection. Les responsables de Séoul l’ont fait sauter deux fois pour vérifier sa déclaration.

Les autorités soupçonnent que son poids corporel léger et son expérience en gymnastique auraient pu contribuer à l’évasion.

L’armée a déclaré plus tôt que les clôtures semblaient enfoncées, mais qu’elles ne semblaient pas avoir été modifiées ou coupées. L’armée cherche toujours à savoir pourquoi les capteurs sur les clôtures n’ont pas déclenché d’alarme.

Le 4 novembre, le Nord-Coréen a été capturé et placé en garde à vue par l’armée sud-coréenne, quelques heures après avoir traversé la frontière intercoréenne à pied le long des avant-postes généraux du sud sur la côte est. Il a dit qu’il était un civil cherchant à faire défection.

L’armée a été blâmée pour ce que beaucoup considéraient comme une réponse tardive à une éventuelle infiltration nord-coréenne et à une deuxième faille de sécurité près de la zone.

L’armée n’a pas encore révélé la conclusion de son enquête sur l’unité responsable de la mauvaise gestion de l’incident.

Publié par KoreaHerald, traduit et adapté par KoreaIsGood.

Distanciation sociale au niveau 2 et affichage dans la région de Séoul

Previous article

99억의 여자

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

More in Défense