La marque de luxe Gucci a annulé un défilé de mode prévu dans un palais royal de Séoul après les critiques suscitées par les photos de magazines de mode prises dans l’ancien complexe présidentiel de Cheong Wa Dae, ont indiqué lundi des responsables du patrimoine culturel.

Gucchi avait prévu d’organiser le défilé Gucci Cosmogonie au palais Gyeongbok de Séoul, qui était l’un des principaux palais de la dynastie Joseon (1392-1910), le 1er novembre, après avoir consulté l’administration coréenne du patrimoine culturel (CHA).

La CHA voyait dans ce spectacle l’occasion de promouvoir la beauté du palais dans le monde entier.

Mais l’événement a été annulé récemment après que la CHA a été critiquée pour avoir autorisé le magazine de mode Vogue Korea à prendre des photos, dont certaines montrant des mannequins prenant des poses sensuelles dans des robes flamboyantes, en divers endroits de l’enceinte, notamment dans l’ancienne maison d’hôtes d’État de Yeongbingwan.

Les photos ont déclenché des critiques de la part de certaines personnalités de l’ancien gouvernement libéral et des citoyens pour avoir « porté atteinte à la dignité nationale » en utilisant ce lieu historique pour des séances de photos de magazines de mode.

« Nous avions préparé l’événement avec approbation, avant que la controverse sur les photos de mode n’apparaisse », a déclaré un responsable de la CHA au sujet du défilé de mode de Gucci. « Bien que nous attendions des retombées diverses de l’événement, il n’est pas facile d’aller de l’avant dans cette situation », a ajouté le responsable.

Cheong Wa Dae était le domicile du bureau et la résidence du président pendant plus de sept décennies avant que le président Yoon Suk-yeol ne déménage son bureau dans le quartier de Yongsan à Séoul en mai dernier afin de se rapprocher de la population. Depuis lors, Cheong Wa Dae est ouvert au public, attirant près de 1,4 million de visiteurs à la fin du mois de juillet.

Selon le plan du défilé de mode dévoilé lundi, Gucci a demandé à utiliser le palais de Gyeongbok pour la présentation de la dernière collection de croisière de son directeur de la création, Alessandro Michele, inspirée des constellations.

Baptisée « Cosmogonie », la collection de mode a été dévoilée pour la première fois en mai au Castel del Monte, un château du XIIIe siècle situé dans la campagne des Pouilles et inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESO.

La société a soumis un plan visant à promouvoir la valeur historique du palais de Gyeongbok « en tant que site où l’on étudiait l’astronomie de classe mondiale » et le thème de sa collection à travers le nouveau spectacle, que la CHA a approuvé à condition que les faits historiques soient vérifiés avec l’aide d’experts.

« Nous nous sommes préparés à cet événement pour sensibiliser le monde à la valeur culturelle et universitaire du palais de Gyeongbok, un magnifique patrimoine culturel coréen, mais nous discutons (de son annulation) compte tenu de l’opinion publique en Corée, notamment de la récente controverse », a déclaré un responsable de Gucci Korea.

Les prix de l’immobilier baissent suite à la hausse des taux d’intérêt

Previous article

Un étranger sur cinq n’a pas de papier en Corée du Sud

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

More in Business