Le consulat de Corée du Sud à Los Angeles a rejeté la dernière demande de visa déposée par le chanteur coréen américain Yoo Seung-jun – également connu sous le nom de Steve Yoo – malgré la décision de la plus haute juridiction coréenne de lui accorder l’entrée l’année dernière, selon les avocats de Yoo.

En réponse, les avocats de Yoo ont déposé une plainte administrative lundi.

À la suite de la décision du tribunal, Yoon a demandé un visa, mais a de nouveau été rejeté au motif que son changement de citoyenneté en 2002 pourrait compromettre la sécurité et la diplomatie de la Corée. Nous estimons que la décision n’est pas correcte et a intenté une action administrative pour corriger la situation.

Avocats de Yoo

En 2015, Yoon a demandé un visa F-4 (d’origine coréenne) et a déposé une plainte après le rejet de son visa. Les tribunaux locaux et supérieurs se sont rangés du côté du gouvernement, déclarant que le retour de Yoo pourrait démoraliser les jeunes soldats et encourager les jeunes à chercher des moyens d’échapper à la conscription.

Mais la Cour suprême a renvoyé l’affaire devant la Haute Cour le 11 juillet de l’année dernière, affirmant que l’interdiction d’entrée de Yoo manquait de base juridique appropriée et était bien trop longue (17 ans) pour échapper à la conscription. La Haute Cour s’est prononcée en sa faveur en novembre.

Le ministère des Affaires étrangères a défendu sa décision mercredi en déclarant: “Yoo a demandé un visa F-4 et le consulat général de Los Angeles l’a rejeté après avoir pris en considération toutes les questions pertinentes. Le fait que l’on ait toutes les qualifications standard ne garantit pas automatiquement l’obtention du visa. “

Yoo regrette toujours ce qu’il a fait en 2002. Cependant, l’interdiction d’entrée indéfinie du gouvernement coréen qui en a résulté était excessive et la Cour suprême l’a reconnu. Il est injuste que le gouvernement mobilise son pouvoir pour priver un individu de sa possibilité de s’expliquer et le diaboliser lui et sa famille. C’est une violation des droits de l’homme.

Avocats de Yoo

Après sont début en 1997, Yoo est devenu l’un des chanteurs les plus populaires de Corée du Sud. Cependant, en janvier 2002, juste avant la date limite de sa conscription, il a renoncé à sa citoyenneté coréenne pour la citoyenneté américaine, une décision qui lui a permis d’éviter le service militaire obligatoire de la Corée.

Cette décision a déclenché un énorme tollé public contre lui. Le ministère de la Justice lui a imposé une interdiction d’entrée en réponse et le gouvernement a également modifié les lois pour empêcher l’esquive.

En Corée, tous les hommes valides de plus de 20 ans sont soumis au service militaire obligatoire pendant environ deux ans.

Publié par KoreaTimes, traduit et adapté par KoreaIsGood.

Le nombre de tentative de suicide a doublé entre 2015 et 2019 en Corée du Sud

Previous article

La Banque de Corée testera la circulation de la monnaie numérique l’année prochaine

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply