Chine Corée du Nord sommet

Nous vous confirmions l’arrivée du président Chinois Xi à Pyongyang pour un sommet de deux jours. Maintenant terminé, dressons le bilan de cette visite. Ce sommet est le 5ème entre les deux dirigeants depuis 2018.

Lors du meeting, le président chinois a déclaré que la Chine supportera politiquement et fera son possible pour répondre aux « préoccupations raisonnables en matière de sécurité et de développement de la Corée du Nord ».

La Chine est disposée à fournir une assistance à la Corée du Nord afin de répondre à ses préoccupations légitimes en matière de sécurité et de développement (…) et de jouer un rôle positif et constructif dans la réalisation de la dénucléarisation de la péninsule coréenne et de la stabilité à long terme de la région.

Il a confirmé que la communauté internationale souhaite la reprise des discussions entre la Corée du Nord et les Etats-Unis.

Au cours de l’année écoulée, les questions concernant la péninsule ont ouvert de brillantes perspectives de résolution par le dialogue, la reconnaissance de la communauté internationale et un espoir inspirant. – Xi, président de la Chine

De son côté, lors de la première réunion, Kim Jung-un affirme ne pas recevoir de réponse sérieuse de la part des parties concernées.

La Corée du nord souhaite rester patiente, mais espère que la partie concernée rencontrera la Corée du Nord pour explorer les moyens de résoudre les tensions et de produire des résultats. – Kim Jung-un

Le ministre des affaires étrangères chinois a confirmé que les deux dirigeants ont discuté de l’importance d’une bonne relation entre leurs deux pays.

En Corée du Sud, les experts ont des avis variés sur l’importance de ce sommet. Certains, dont l’ancien ministre de la réunification Jeong Se-hyun, estiment que c’est un passage nécessaire pour la dénucléarisation de la péninsule coréenne.

Je pense que (Xi) peut mettre en évidence les relations traditionnelles entre la Chine et la Corée du Nord ou exprimer son soutien à la position du Nord sur la question de la dénucléarisation. Mais des mesures qui changeraient la situation, telles que des propositions applicables menant à la levée des sanctions, semble improbable – Cha Du-hyeogn, chercheur à Asan Institute for Policy Studies

Certains voient en ce sommet une action purement politique et stratégique. Rappelons l’escalade des tensions économiques entre les Etats-Unis et la Chine ces derniers mois, à quelques jours du G20 la Chine pourrait utiliser la Corée du Nord dans les discussions avec les Etats-Unis.

(La Chine) pourrait accroître son influence et sa participation aux problèmes de la péninsule coréenne et faire passer la situation de la confrontation à celle du dialogue. Et mener la Corée du Nord (à la table des négociations) et l’utiliser comme une carte pour traiter avec les États-Unis au sommet du G-20 – Kim Hyun-wook, professeur à Korea National Diplomatic Academy

Il est peu probable que la Corée du Nord relance les discussions avec les Etats-Unis après le sommet. Le G20 sera une étape importante pour le retour des discussions entre les deux pays. De son côté, la Corée du Sud prévoir de rencontrer la Chine et les Etats-Unis lors du G20, et souhaite toujours organiser un 4ème sommet avec la Corée du Nord.

4 adolescents jugés pour meurtre

Previous article

Kim a reçu une lettre intéressante de la part de Trump

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

More in Diplomatie